AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Partagez | 
 

 0H tient, t'es qui toi ? [PV : Ikuto Kirua & Jun Roeda]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

I'm Lily Takashi and you ?


Messages : 817

Bourse : 931

Date d'inscription : 06/09/2009

Age : 24

Localisation : Quelque part.



Feuille de personnage
Avertissements:
0/0  (0/0)
Pouvoirs:
Symptôme:

MessageSujet: 0H tient, t'es qui toi ? [PV : Ikuto Kirua & Jun Roeda]   Dim 24 Jan 2010 - 14:18

Un lundi comme les autres ... ou presque

Il était lundi, un de ses fichus lundis. Un lundi pourtant comme les autres. Un des lundis qu'Emi détestait. Elle détestait se lever et encore moins se lever un lundi matin. Pourquoi ? Parce que le lundi matin c'est la frontière entre le week-end et la semaine, comme si elle se levait le lundi matin pour une semaine de cours sans repos. Emi avait décidé une chose ; le jour où elle serait reine du monde - elle a été trouver ça loin quand même - elle instaurerait un principe simple : 5 jours de week-end, 2 jours de cours car il faut bien se cultiver quand même pour ne pas passer pour une bande de poulpe illettrés auprès des extraterrestres - et là encore, y'a de la recherche -. Emi a une imagination débordante et ce n'est pas trop de le dire. Bref un de ses lundis ennuyeux à mourir, un de ces lundis où la seule ambition de la journée c'est le week-end.

~•~

Comme si 5 jours de cours, 2 jours de week-end ne suffisaient pas, les dirigeants du lycée avaient eut l'excellente idée de faire commencer la classe d'Emi par une heure de maths en première heure du lundi matin, autant vous dire que les fans de Pythagore et Thalès se bousculent pas à ces heures là. Mais il le fallait parce que -selon la loi inekienne- l'école est obligatoire jusqu'à 16 ans. Ça tombe bien, Emi a 16 ans, oui mais non, car la loi inekienne stipule aussi que les élèves doivent finir leur année scolaire. C'est un paradoxe tout de même parce que Emi attendu tellement longtemps d'avoir 16 ans, elle a tellement rêvé de terminer l'école qu'elle n'en a plus envie. Arrêter l'école c'est bien beau, oui, mais pour faire quoi ? Telle est la question.

~•~

{ D r i i i i i i i n g

~•~

Et la sonnerie retentit. Assez fort pour percer les tympans des oreilles des élèves afin d'éviter les banals « J'ai pas entendu la sonnerie. » lorsque les surveillants retrouvaient les élèves au fond de la cours, bien cachés là où personne ne les verrait. La classe d'Emi fit un petit troupeau devant la salle en question, le professeur les fit entrer et ils s'installèrent. Bruyamment. Très bruyamment. Comme une préface disant « On aime pas les maths et tu vas le payer. ». Le professeur ne remarqua même pas cette habitude de ces élèves, on lui a trop fait et comme on dit ; on apprend pas au vieux singe à faire la grimace.

~•~

Emi était à côté d'un rouquin, le prof les avaient placé à côté en début d'année, alors que chacun s'était mit seul de son côté. Elle ne lui avait jamais parlé, ou presque jamais. Le peu de conversation qu'ils avaient se résumait à « T'a pas du blanc s'teuplait ? » ; « Tient » ; « Merci » ; « De rien ». Parfois le gars parlait tout seul, c'était un grand bavard alors comme sa voisine d'à côté, en occurrence Emi, n'était pas du genre pipelette, il discutait avec son voisin de devant.

Elle ne savait pas grand chose de lui. Il s'appelait Ikuto, très bavard et gros mangeur de pommes. Ça se résume à ça. Emi le remarquait souvent au self, il mange toujours des pommes. Et quand, à son grand désespoir, le self du lycée ne propose pas de pommes, le jeune homme en a toujours une en réserve. C'est fou tout ça. Emi se demande comment peut-on aimer à ce point un aliment.

~•~

On frappa. Le prof, qui n'avait toujours pas commencé son cours alla ouvrir. La principale entra avec une jeune fille qu'elle présenta comme nouvelle élève sous le nom de Jun Roeda. La jeune fille alla se placer derrière eux.


[C'est couuurt ôO]

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - ~

Lily Takashi
Can't seem to keep my eyes shut. Can't stop to think about what what what. You said, you said to me when. I lost, I lost you again. Can't take the picture away. Gotta get me outta this day.
    DarkSlateGrey.
Spoiler:
 


Dernière édition par Emi Kazuki le Mer 17 Fév 2010 - 17:54, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://ineka-island.forumactif.com

avatar

I'm Skaicius Syv and you ?


Messages : 595

Bourse : 477

Date d'inscription : 11/11/2009

Age : 27

Localisation : Chez les pommes~



Feuille de personnage
Avertissements:
0/0  (0/0)
Pouvoirs:
Symptôme:

MessageSujet: Re: 0H tient, t'es qui toi ? [PV : Ikuto Kirua & Jun Roeda]   Dim 24 Jan 2010 - 15:39

C'était un jour comme les autres pour Ikuto. Enfin exactement un de ces lundis comme les autres. Aucune absence de professeur, aucune sortie, aucune heure banalisée... Aucun événement qui pouvait rendre cette journée différente des autres qui lui ressemblaient tant et qui étaient étalées dans le futur. Même si philosophiquement Ikuto pense que les jours peuvent porter le même nom mais ne se ressemblent en rien. Si l'homme devait répéter ce qu'il faisait durant un jour toute sa vie sa n'aurait aucun sens. Et sa serait même l'un des cauchemar de l'homme pensa-t'il.

Voilà sur quel débat philosophique le jeune homme débattait dans son fort intérieur. Tout en dévalant les escaliers du dortoir pour se rendre à sa salle de cours. Bien sûr sans oublier la pomme qu'il tenait entre ces mains et dont l'un des bouts avait disparu dans les profondeurs de sa bouche, broyée par ces puissantes dents.

Il arriva donc au premier étage et comme d'habitude il commença à se questionner sur la journée qu'il allait vivre. Ou allait-il se rendre en premier ? Selon le planning prédéfini par l'administration de cette pension, il devait se rendre en cours de mathématiques. Le famueux cours de mathématiques. Celui qu'Ikuto n'aimait pas vraiment. Il trouvait que c'était simple et logique. Après tout il suffisait juste d'avoir un bon sens de l'observation et c'est ce qu'il possédait. Du coup il avait des facilités. Celui qui à des facilités est amené à s'ennuyer c'est aussi un peu logique et presque naturel... Du coup il se mettait à discuter. Soit seul soit à son voisin de devant. Pourquoi pas son voisin d'à côté ? Tout simplement parce que c'était Emi. Oui Emi. Une fille que le professeur de maths avait placée à côté de lui. Ikuto la voyait comme une fille renfermée sur elle-même et leur conversation n'allait pas plus loin que le "de rien" que les personnes prononces lors de l'échange d'un service. Une fille plutôt étrange. Et Ikuto avait un peu peur de la déranger. A chaque cours de maths il essayait quelque peu de la faire réagir en disant quelques anneries comme si il s'adressait à lui même.Mais au final il se faisait gronder parce qu'il parle tout seul... La jeune fille devait sûrement penser la même et donc elle ne lui répondait pas. Enfin il se dit qu'aujourd'hui il s'adressait peut-être directement à elle. Mais il avait peur de la déranger.

C'est à ce moment que la sonnerie retentit. Le jeune homme suivit le reste du groupe et entra prendre sa place à côté de la fameuse Emi. C'est lorsque le professeur lança son cours qu'il fut directement interrompu. La principale entra et fit entrer une jeune fille. Ikuto un peu rêveur n'entendit pas ce qu'elle dit à propos d'elle. Et curieux comme il est ne put s'empêcher de demander :


"Heiin ?! Elle a dit quoi ?"

Mais sans le remarquer il ne s'était adressé qu'à voix très basse. La seule personne dont la portée était suffisante pour l'entendre était Emi. Il espérait pour une fois qu'elle lui répondrait... La nouvelle élève vont s'installer derrière eux en silence.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

I'm Lily Takashi and you ?


Messages : 817

Bourse : 931

Date d'inscription : 06/09/2009

Age : 24

Localisation : Quelque part.



Feuille de personnage
Avertissements:
0/0  (0/0)
Pouvoirs:
Symptôme:

MessageSujet: Re: 0H tient, t'es qui toi ? [PV : Ikuto Kirua & Jun Roeda]   Dim 24 Jan 2010 - 16:22

Enfin un vrai dialogue !


Le silence dominait la salle. Sauf pour une personne, bien évidemment. Sauf pour Ikuto qui ne pu s'empêcher de la ramener. Remarquez, ça ne dérangeait pas tellement Emi, elle était pas du tout à cheval sur l'école. Emi c'est le genre de fille qui se contente de la moyenne, ni plus ni moins. Un simple 10 ça ira. Contrairement à beaucoup d'autres personnes de sa classe. Remarquez, dans sa classes y'a plusieurs genres ; y'a les gens nés pour être intelligents, les gens qui se mettent au premier rang pour ne rien rater du cours, y'a ceux du deuxième rang, ceux qui se sont mit là car c'est les seules places qui restaient lorsqu'ils sont rentrés dans la pièce. Y'a les bimbos qui se mettent au troisième rang, juste devant les mecs populaires de la classe pour mieux faire tomber leur décotés sur leur tables lorsqu'elles se retournent. Et enfin ils y avait les autres, ceux qui ne trouvaient pas vraiment leur place dans la classe et que ça ne dérangeait pas. Genre Ikuto et Emi.

~•~

La salle était assez petite et les élèves avaient tendance à être collés à leur tables ... ou à leur voisins. Cette situation n'est pas encore arrivée à Emi. Elle ne s'est jamais retrouvée collée à son voisin. Elle aimerait bien, juste pour voir quelle serait sa réaction, est-ce qu'il prendrait peur, est-ce qu'il cesserait de bouger ou bien est-ce qu'il s'enlèverait stoïquement. Mais aussi pur voir sa propre réaction, est-ce que Emi se sentirait confuse, gênée, ou bien est-ce qu'elle y prendrait un malin plaisir ?

~•~

Ikuto avait posé une question et Emi n'avait pas répondu. Elle se décida, après tout, il ne lui avait rien fait ce Ikuto, elle n'avait aucune raison de l'ignorer.

- Elle a dit qu'il y a une nouvelle élève, elle s'appelle Jun Roeda, elle nous demande d'être gentils avec elle, de lui faire découvrir les lieux et patati et patata.

On a vu mieux comme réponse, mais elle a répondu et c'est l'essentiel. Emi n'en revenait pas, elle venait d'adresser à Ikuto plus de mots dans une seuls phrase que de toutes les fois où elle lui a parlé depuis le début de l'année réunies.

~•~

La nouvelle était derrière, elle observait la salle et ses dégradations, le vieux tableau à craie qui est noir à l'origine. À l'origine je dit bien car les années sont passées, les craies se sont succédées et maintenant le couleur est grises, les meilleurs produits d'entretien n'en viendraient pas à bout. Maintes et maintes fois dans l'histoire de la pension les profs ont demandés de nouveaux tableaux. Maintes et maintes grèves ont été organisées pour cette cause. En vain. C'est exactement la même situation pour les tables, des tables en bois pleines de trous de compas et autres ustensiles communs de la trousse d'un écoliers, d'autre moins. Pour vous dire, il est impossible d'écrire à même la table, il faut un support, la plus part du temps le livre que les étudiants sont censé regarder avec attention en fait un très bon. Même le prof n'osait plus s'assoir, la chaise paraissait tomber en lambeau, il n'osait plus écrire sur son bureau ou même s'y appuyer, je croit bien que les profs sont les plus mal lotis. Depuis leur arrivée à la pension IneKa, il on découvert le travail debout et seulement debout, ils ont découvert comment fait un cours sans se service du tableau parce que de toute façon, on lit plus rien sur le tableau, alors ce derniers est devenu la cible principale des projectiles en tout genre, la plupart du temps, il s'agit de boulettes de papier pré-machées avec attention par des 6è ou 5è. Sans oublier les murs. Une couleur unie, beige, bleu ou saumon, sur un mur de la pire sorte. Elle a du passé cette pension, oh oui, elle a du passé.

~•~

Ikuto quand a lui semblait intrigué par la nouvelle, il la regardait d'un oeil fuyant comme si il voulait lui demander quelques chose sans vraiment le vouloir. Il ne semblait même pas avoir capté que Emi avait répondu à sa question.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - ~

Lily Takashi
Can't seem to keep my eyes shut. Can't stop to think about what what what. You said, you said to me when. I lost, I lost you again. Can't take the picture away. Gotta get me outta this day.
    DarkSlateGrey.
Spoiler:
 


Dernière édition par Emi Kazuki le Mer 17 Fév 2010 - 17:53, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://ineka-island.forumactif.com

avatar

I'm Skaicius Syv and you ?


Messages : 595

Bourse : 477

Date d'inscription : 11/11/2009

Age : 27

Localisation : Chez les pommes~



Feuille de personnage
Avertissements:
0/0  (0/0)
Pouvoirs:
Symptôme:

MessageSujet: Re: 0H tient, t'es qui toi ? [PV : Ikuto Kirua & Jun Roeda]   Dim 24 Jan 2010 - 17:59

Ikuto venait de poser cette question par pur instinct. Elle était passée par sa tête et l'avait donc posée comme sa sans y réfléchir plus. Son attention par contre s'attarda sur la jeune fille qui venait de s'installer derrière eux. Elle avait plutôt l'air étrange. Rien que physiquement puisqu'elle possédait des cheveux de couleurs blanche. Ce qui était très rare. M'enfin Ikuto ne pouvait rien dire. Lui avait les cheveux rouges. Et c'était bien plus remarquable que le blanc. Mais bon Ikuto ne pouvait rien y changé. C'était comme le nom et le prénom on ne le choisit. Et ben sa tête non plus on ne la choisit pas. Quoique certaines personnes réussissent à la choisir. Mais sa c'est une autre histoire qui n'as rien à foutre là. Pour le moment le jeune homme faisait une observation physique complète de la jeune fille. Cela l'aide toujours quand il s'engage dans une conversation. Par exemple la il sait ce qu'il va exactement dire à cette jeune inconnue. Tout simplement en remarquant les énormes écouteurs autour de son cou. Encore faudrait-il qu'il se lance. Mais encore pire faudrait-il qu'il sache d'où elle sort et pourquoi elle est la.

Cela ne tarda pas puisque sa voisine, Emi, lui répondit à sa plus grande surprise. Le jeune homme continuait à regarder furtivement la nouvelle venue dans la classe. Et s'arrêta de suite en attendant la jeune fille brune à côté assise à côté de lui, répondre à sa question. C'était la première fois qu'elle lui adressait réellement la parole. C'était une chance à saisir. Mais au moment ou il ouvrit la bouche il fut sévèrement réprimandé par le professeur. Il lui dit qu'il était agité depuis le début de l'heure. Et il ajouta malheureusement pour le jeune homme qu'il répondrait à la 3éme question de l'exercice sur les suites qu'il étaient en train de corriger. Bien sûr Ikuto ne l'avait pas fait ! Pourquoi ? Tout simplement parce qu'il fait parti de ces genre d'élève rêveurs qui n'écoutent jamais rien et qui en plus de tout ne savent pas se taire. La cible préférée des professeur en quelque sorte. Et ils avaient la fâcheuse tendance de les interroger dans un moment ou ils savent qu'ils ne peuvent répondre.

Ikuto pris donc la parole pour lire au moins la question de l'énoncé... Et ensuite ben rien. Il parcouru le livre puis releva la tête. Ce genre de situation il connaissait sa bien. Pour peu qu'il soit la cible "préférée" des professeurs dans cette classe. Quoique le fond de la classe pouvait bien rivaliser avec lui. Le fond de la classe était composé des élèves qui ne foutaient rien à rien. Ils ne ramenaient même pas leur livre et se contentaient de foutre le bordel jusqu'à ce qu'il soient virés. Mais le prof' de maths lui était plutôt du genre à les laisser dans leur coin. C'était un des prof' qui avait pour tendance de dire : "Ce n'est pas Moi mais vous qui passez l'examen." Il avait un peu raison mais bon c'est un autre histoire aussi...

Revenons-en à notre jeune qui se contenta donc de lever la tête et de sourire idiotement en disant : "Je sais pas." Et la prof' allait lui refaire le petit serment habituel en disant qu'il devrait plus travailler surtout qu'il en à les capacités et ne pas se dissiper. Bref pour ensuite revenir à son cours en gueulant sur les élèves du fond qui jetaient des boules de papier mâchées en sa direction.

Ikuto soupira de soulagement. Un jour il en aura marre de ces "je sais pas" mais bon ce jour n'est pas encore venu et tant mieux. Il regarda Emi qui regardait la scéne crée par le professeur. Il glissa un petit "Merci" à son encontre. Et ensuite se précipita pour se retourner et enfin lancer la conversation qu'il avait prévu pour la nouvelle. Il lui fit un sourire et lui demanda :


"Salut ! Je m'appelle Ikuto. Bienvenue dans la classe."

Il lui adressa un grand sourire très amical appelant à une conversation. Mais le jeune homme s'en voulut un peu. En observant le doux visage de la jeune fille il remarqua qu'elle était un peu mal à l'aise ici. Pourquoi ? Il ne le savait pas. Peut-être avait-elle peur de sa nouvelle classe ou bien peur d'Ikuto lui-même... Tant pis il avait fait le premier il assumerait les conséquences.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

I'm Invité and you ?

Invité


MessageSujet: Re: 0H tient, t'es qui toi ? [PV : Ikuto Kirua & Jun Roeda]   Sam 30 Jan 2010 - 15:07

Le lundi. Certains disent que c'est le dernier jour de la semaine, d'autre disent que c'est le premier. Disons que c'est une simple question de point de vue.. ou pas. Pour Jun, éternelle timide et rêveuse, pas que sur les bords d'ailleurs, c'était un jour comme les autres. Un jour où on a rien à faire, même si on est en cours. Quoique, ce lundi là était bien parti pour être un lundi plutôt exceptionnel.
Sur le chemin de l'école, disons que rien ne changea vraiment. Jun arriva très tôt, très en avance, comme à son habitude, et tomba immédiatement sur le directeur. C'était prévu, aussi essaya-t-elle de sourire et de ne pas baffouiller à chaque question qu'il lui posait. Notre éternelle timide ! Pourtant, le directeur se montrait gentil avec elle. Elle répondit tant bien que mal aux habituelles questions : Que veux tu faire plus tard ? Tu as une matière préférée en particulier ? Qu'est ce que tu aimes faire ? Qu'est ce que tu n'aimes pas faire ? Comment c'était, l'école où tu allait avant ? Tu avais des amis ?. Enfin, peut-être garda-t-elle le silence sur la dernière question. Non, elle n'avait jamais eu d'ami. Elle serra un peu plus le fil de son casque audio et rajusta ce dernier sur ses oreilles. Le proviseur ne lui fit aucune remarque à cela. Après avoir discuté dans son bureau, et répété les banales questions d'ambitions dans la vie, il la laissa partir et aller dans la cour.
Timide comme pas deux, Jun resta dans un coin de la cour, faisant sûrement entorse à la règle du MP3 dans l'enceinte de l'école. Mais la musique, c'était son monde à part, son échappatoire, son monde tout court d'ailleurs... Elle chantonnait au gré de la musique qui déferlait dans ses tympans. Nemo sailing home, Nemo letting go chantaient ensemble Jun et la musique. La sonnerie retentit soudain, perçant la magie de la chanson. Jun arrêta son baladeur et se rendit jusque dans la salle des professeurs. Le directeur l'attendait là bas, pour l'emmener dans sa classe. Il lui avait au préalable donné l'emploi du temps : Mathématiques disait ce dernier pour la première heure de cours. Maths.. Jun se remémora ses vieux cours. Elle n'aimait pas tellement les maths, alors pourquoi se fallait-il que sa moyenne s'élève à un dix-sept sur vingt dans cette matière ? Mystère...et boule de gomme comme on dit chez nous. Elle baissait la tête, laissant ses cheveux blancs devant ses yeux. Bien que son baladeur soit éteint, elle avait gardé son casque rouge sur ses oreilles.
Après être entrée avec le directeur dans la classe, celui-ci lui demanda de se présenter. Les joues empourprées par la gêne et la timidité, elle ne put dire un seul mot sinon : O...Ohayô Gozaimasu. Et celui-ci à peine murmuré, de fait qu'elle seule l'avait entendu. Le directeur ne s'en montra pas déstabilisé et la présenta au reste de la classe. Ensuite, il lui montra la dernière place libre, dans ce qui semblait être un semblant de quatrième rang. Les joues encore rouges, Jun hocha la tête et alla s'y installer. Elle serrait machinalement la bandoulière de son sac. Avant qu'il ne parte, et ne prie le professeur de continuer son cours, le directeur demanda aux deux élèves qui étaient devant Jun de lui faire visiter la pension. Eux le feraient sûrement, mais Jun se demanda soudain si ELLE en aurait la force. Après s'être installée, elle enleva silencieusement ses écouteurs de ses oreilles et les laissa autour de son cou. Le professeur de maths ne l'aperçue même pas. Il se concentrait sur un autre élève. Apparemment, ce dernier devait résoudre la troisième question de l'exercice qu'ils étaient en train de corriger. Ouvrant rapidement son livre dans une habitude d'élève sage et attentive, mais comment faire autrement quand on est timide, Jun regarda ladite question. Rien de très compliqué si l'on a compris le principe et si on a revu le cours. L'élève se contenta de dire un Je sais pas habitué. Visiblement, il faisait tout pour passer invisible mais n'y arrivait pas. La cible de prédiléction des professeurs, dirait-on. Jun aurait bien voulu lever le doigt pour répondre, elle avait entre temps griffonné une réponse sur son cahier, mais à peine esquissa-t-elle le mouvement qu'elle se ravisa. Elle allait encore bafouiller et tout rater ! Sa réponse, très claire sur le papier à carreaux de son brouillon, deviendrait incompréhensible si elle essaya de la dire oralement. Ce fut donc les mots que son "voisin" lui adressa qui la ramenèrent à la réalité.

"Salut ! Je m'appelle Ikuto. Bienvenue dans la classe."
Jun tourna rapidement la tête vers le dénommé Ikuto. Elle était légèrement rouge, et elle était mal à l'aise. C'était la première fois qu'on s'adressait à elle comme ça. Elle essaya de répondre mais les mots se bloquèrent dans sa gorge. Elle aggripa alors les écouteurs de son casque audio et replongea les yeux sur l'exercice de maths. Elle du se rendre compte qu'elle avait étonné, voire vexé Ikuto, aussi déchira-t-elle un morceau de sa feuille sur lequel elle écrivit rapidement :
"Moi c'est Jun. Je crois que tu le sais par le directeur... Pourquoi tu n'as pas su répondre à l'exercice ? Il est pourtant très simple."
Et elle se rendit compte qu'elle avait été très, très directe au sujet de l'exercice. Si elle avait su le faire une fois, elle pourrait sûrement recommencer. Elle prit son brouillon dans sa main, prête à le lire même si le prof lui demanderait avec certitude de répéter et elle leva la main. Après que le professeur ait fini de balayer la classe d'un regard il demanda à Jun ce qu'elle voulait. Incapable de répondre d'abord, elle montra la feuille avant de dire doucement : La réponse à la troisième question de l'exercice, sensei. D'abord étonné, car la calme Jun ne se manifestait pas vraiment comme ça, il lui donna la parole. Inspirant à fond pour chasser sa gêne, Jun récita lentement pour ne pas se tromper la réponse à la question avant de se rasseoir, rouge de honte. Pourtant, le professeur l'avait saluée d'un hochement de tête approbateur et d'un sourire encourageant.
Ce fut à ce moment là que la cloche annonçant la fin du cours retentit, laissant la place à l'intercours, moment préféré des élèves qui mettent souvent le brol dans les classes, les couloirs, et même dans la cour pour ceux qui vont en sport. Perdue dans ses pensées, Jun ne saisit pas tout de suite le fait qu'on lui parlait, et elle ne tourna la tête que qu'après avoir senti que quelque chose n'allait pas.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

I'm Lily Takashi and you ?


Messages : 817

Bourse : 931

Date d'inscription : 06/09/2009

Age : 24

Localisation : Quelque part.



Feuille de personnage
Avertissements:
0/0  (0/0)
Pouvoirs:
Symptôme:

MessageSujet: Re: 0H tient, t'es qui toi ? [PV : Ikuto Kirua & Jun Roeda]   Sam 30 Jan 2010 - 18:11

Je te connais par coeur !

Ikuto n'avait pas pu répondre à la question, d'une certaine façon, ça ne l'étonnait pas d'Ikuto, il semblait avoir appris tout ces faits et gestes par cœur, un coup d'œil au livre, deux coups d'œils au Cahier, un avancement de deux pages dans le cahier, un recul de quatre pages dans le livre. Méthodiquement orchestré. Quant-à Emi, elle était très rarement interrogée, certainement parce que, lorsque c'était le cas, Emi ne répondait pas du tout. Pas même un simple « Je sais Pas ». Certains profs attendaient pendants quelques longues minutes une réponse, auquel cas Emi les fixais droit dans les yeux, et ne baissant pas son regard, elle était le plus souvent exclue de cours, d'autres profs n'attendaient pas une réponse et demandaient poliment à Emi d'aller se rendormir sur sa table. En maths le prof avait cessé de l'interrogé le jour où elle lui a gentiment dit qu'elle en avait rien à ficher de Pythagore, en plus vulgaire.

~•~

Ikuto avait engagé la conversation avec la nouvelle, Jun. Il l'avait acceuillit dans la classe, s'était présenté, et avait attendu une réponse.


- Moi c'est Jun. Je crois que tu le sais par le directeur... Pourquoi tu n'as pas su répondre à l'exercice ? Il est pourtant très simple


Emi s'empara de la parole, ne laissant pas le temps à Ikuto acquiescer.

- Ce qui parait simple pour certaines personnes peut paraître compliqué pour d'autre. Ikuto n'est pas fait pour les maths, moi non plus, d'ailleurs.

Emi connaissait si bien Ikuto, elle ne lui avait pas beaucoup parlé mais elle lisait en lui comme dans un livre ouvert. Sa réponse risquerait de choquer Ikuto, il ne devais pas penser qu'Emi le connaissait ainsi, il faut dire qu'elle a l'esprit d'observation, elle voit tout, mais ne réagit pas forcément. Elle connait le fonctionnement du trafic de drogue de la pension, même si elle n'y avait jamais participé. Elle connaissait la relation entre Mme. Hirushi, la prof de Japonnais et Mr. Kunoki, le prof de coréen. Elle connaissait tout ici, elle avait également un excellent sens de la déduction. Emi se sentie soudain confuse du manque d'acceuil de sa réponse. Elle posa ses coudes sur la table de la jeune fille :


- Excuses moi de ce manque de politesse. Je suis Emi, Emi Kazuki, enchantée.

Voilà qui était mieux. Elle remarque les joues pourpres de la dénommée Jun.

- Hé, ne rougis pas comme ça, on a encore mangé personne, et on compte pas commencer. Sois pas si timide !

Elle dit cette dernière phrase en serrant délicatement un joue de la jeune fille entre ses mains, comme font les grand-mères à leur petits enfants.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - ~

Lily Takashi
Can't seem to keep my eyes shut. Can't stop to think about what what what. You said, you said to me when. I lost, I lost you again. Can't take the picture away. Gotta get me outta this day.
    DarkSlateGrey.
Spoiler:
 


Dernière édition par Emi Kazuki le Mer 17 Fév 2010 - 17:54, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://ineka-island.forumactif.com

avatar

I'm Skaicius Syv and you ?


Messages : 595

Bourse : 477

Date d'inscription : 11/11/2009

Age : 27

Localisation : Chez les pommes~



Feuille de personnage
Avertissements:
0/0  (0/0)
Pouvoirs:
Symptôme:

MessageSujet: Re: 0H tient, t'es qui toi ? [PV : Ikuto Kirua & Jun Roeda]   Mar 9 Fév 2010 - 19:47

Ikuto était toujours retourné vers la jeune fille. Il attendait impatiemment la réponse de celle-ci en affichant un sourire. Mais elle ne vint pas tout de suite. En effet il observait la jeune fille et celle-ci semblait vouloir répondre sans le faire. Comment le savait-il ? Tout simplement par la rougeur qu'avaient prises ces joues. Mais aussi par le fait que la jeune fille est détournée le regarde vers son cahier avant de lui répondre. Une réaction typique de quelqu'un de timide ou qui à peur de quelque chose. Pourtant même si Ikuto n'avait pas une tête très séduisante. Il n'avait pas non plus la tête d'un psychopathe sorti d'un asile psychiatrique. Bref il pouvait y avoir d'autres raisons bien sûr. Mais ces deux là paraissaient les plus probables à Ikuto.

Bref Ikuto n'avait même pas eu le temps de répondre à la jeune fille. Pourquoi ? Tout simplement parce que sa voisine venait de lui couper court. Il avait un peu l'air idiot avec sa bouche entrouverte depuis laquelle aucun son ne sortait. Mais pourquoi la gardait-il ouverte ? Tout simplement parce qu'il était surpris. Surpris par les propos d'Emi. Mais qu'avait-elle dit ?


« Ce qui parait simple pour certaines personnes peut paraître compliqué pour d'autre. Ikuto n'est pas fait pour les maths, moi non plus, d'ailleurs. »

En effet elle avait raison. Ikuto n'était pas vraiment disposé pour les maths. Mais vraiment pas. Et cela la jeune fille brune semblait l'avoir remarqué. Bien sûr cela pouvait être déductible de toutes les questions au quel il à répondu toujours "Je ne sais pas". Ou encore les notes assez basses qu'il avait. Mais il n'avait vraiment pas parlé de cela à Emi. Pour ne pas dire jamais parlé de cela à Emi. Il ne lui parlait pas vraiment tout court d'ailleurs. Mais bon au moins cela le rassurait un peu de savoir qu'il n'était pas le seul à avoir un sens de l'observation aiguisé. Mais bon il aurait pu s'en douter. Emi est une élève plutôt silencieuse. Oui une élève silencieuse à qui il ne faut surtout pas chercher des "crosses" comme dirait Ikuto. Il apprécie particulièrement cette expression. Allez savoir pourquoi. Bref pour en revenir à cette dernière... Chercher des "crosses" à quelqu'un est pour Ikuto l'équivalent de la faire chier. Et les cours , plus particulièrement les maths, la faisait chier ! D'ailleurs elle l'avait dit très explicitement au professeur... Mais bon c'est une autre histoire.

Il fut ramené sur terre par la même voix que celle de la fameuse Emi. En réalité ce n'était pas la même voix mais sa voix mais bon. La sonnerie avait enfin retentit laissant place à la fameuses pause d'interclasse. Qui durait cinq bonnes minutes. Cela parait court oui mais en cinq minutes on peut dire beaucoup de choses. Enfin selon Ikuto. Après cela dépend des points de vues de chacun. Mais bon encore une fois ce n'est pas le problème ici. Il attendit donc que la jeune fille est fini de parler. D'ailleurs elle fit une chose plutôt amusante qui fit sourire le jeune homme. Elle tira une joue de la jeune fille. Comme les vieux parents de la famille quand ils venaient voir Ikuto quand il était gosse. Enfin quand il était toujours chez ces parents. Bref il pris donc immédiatement la parole pour rajouter des choses à ce qu'avait dit Emi. Et aussi confirmer le fait qu'il soit nul en maths.


"Emi ne lui tire pas les joues elle va avoir encore plus peur de nous."

Il s'adressa ensuite directement à la jeune fille en la regardant dans les yeux retourné sur sa chaise une main en appui sur sa table et un coude sur sa chaise.

"Et puis oui Emi a raison on ne mange personne ici. Et pour ce qui est des maths elle a encore une fois raison (Sa fait beaucoup Emi là XD), les maths et Moi on est comment dire pas très très copains... Par contre Toi Tu as l'air de bien te débrouiller !"
Revenir en haut Aller en bas

avatar

I'm Lily Takashi and you ?


Messages : 817

Bourse : 931

Date d'inscription : 06/09/2009

Age : 24

Localisation : Quelque part.



Feuille de personnage
Avertissements:
0/0  (0/0)
Pouvoirs:
Symptôme:

MessageSujet: Re: 0H tient, t'es qui toi ? [PV : Ikuto Kirua & Jun Roeda]   Mar 16 Fév 2010 - 12:06

L'idée.

Contrairement à d'habitude, Emi était plutôt enjouée, elle se sentait à son aise dans cette conversation, ou plutôt dans ce peu de conversation. Elle n'avait pas l'impression d'être intruse, d'être la personne qu'on aimerais voir quitter la conversation. Elle commençait à apprécier Ikuto, elle l'appréciait déjà un tantinet avant mais là, en échangeant quelques paroles avec lui .. Elle avait l'impression qu'ils étaient amis de longue date. Elle le connait par cœur, elle peut anticiper le moindre de ses faits & gestes et Ikuto lui la connait aussi ... Mais pas autant qu'Emi le connait car il a moins l'esprit observateur que la jeune fille. Elle voit tout, j'ai dû déjà vous le dire. Elle lit dans les gens comme dans un livre ouvert, elle peut retranscrire le plus minime effort d'expression que fera son interlocuteur. Elle ne considère pas cela comme un don mais plutôt comme de la retranscription la retranscription de tout ce qu'elle voit. Quand quelqu'un lui dit la chose suivant « Tu as un don ! » ... ça l'énerve ! C e . n ' e s t . p a s . u n . d o n ; en quelle langue faut-il le dire ? Elle s'est entrainé dur.

~•~

Son entrainement a été assez simple. Chaque jour, dans le bus, le métro ou n'importe quel autre moyen de transport en commun ... parfois même dans la rue, elle fixe une personne et essais de dire le maximum de choses sur elle, elle examine tout les les détails et essais d'en conclure quelque chose sur son état psychologique. Au début de ses entrainement, elle n'avait pas grand chose à dire ... mais maintenant tout est différent. Elle est capable de reconnaitre un mari qui trompe sa femme à un simple coup d'œil lorsque ces deux là sont dans la rue. Ou bien elle peut voir un assassin parmi cent personne, mais elle n'en ferais jamais profiter les enquêteurs ... Oh non jamais.

~•~

Revenons donc dans cette salle de classe où Emi était captivée par la conversation entre Ikuto, Jun & elle. Jun était timide, Emi le voyait mais il ne faillait pas forcément être médium .. Mais Jun était un vrai grande timide, sûrement même avec ses propres parents. La timidité est pour elle un vrai défaut. Mais Emi en était persuadée, il est possible de la mettre en confiance, faut seulement savoir comment s'y prendre. Pour l'instant elle ne sait pas, mais elle le sait et l'espère au plus profond d'elle, Emi arrivera à la mettre en confiance ! C'est juste une histoire de temps. Emi regarda soudainement son bras ... ERF ! Elle n'avait pas sa montre, elle demanda alors l'heure à Ikuto.

- Ikuto ! Il est quelle heure ?!

Emi avait un petit projet en tête ... l'heure suivante était une heure de technologie, matière qu'Emi détestait profondément, pourquoi pas aller se promener dans les couloirs afin de montrer la pension à Jun plutôt que d'y aller ? Après tout Jun n'a pas dû beaucoup visiter la pension. Et Emi est persuadée qu'elle trouvera la technologie toute aussi barbante qu'elle. Ikuto ne semble pas aimer la technologie ... En fait Ikuto n'aime quasiment aucun cours. Et Emi n'aime aucun cours. À ce moment précis, le cerveau d'Emi est un vrai casse tête. Elle pense qu'Ikuto acceptera d'aller se promener plutôt que d'aller en technologie mais pour Jun ... Elle n'en a absolument aucune idée. Jun semble aimer l'école vu la façon dont elle a répondu à la question du professeur ... qui ne lui était même pas destiné. Mais peut-être qu'elle n'aime que les maths ? emi doit s'avouer déçue, elle n"en sait rien. Emi déteste ne pas savoir... Oh puis mince ! Elle posa LA question.


- Dites, à la place du cours de techonologie, qui est je souligne, bien lassant, vous voudriez pas aller dans les couloirs ... enfin non je veux dire avec Ikuto on pourrais te faire visiter l'étalissement !


Emi avait bien bafouillé dites donc.



[C'EST VRAIMENT COUUURT TT ]

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - ~

Lily Takashi
Can't seem to keep my eyes shut. Can't stop to think about what what what. You said, you said to me when. I lost, I lost you again. Can't take the picture away. Gotta get me outta this day.
    DarkSlateGrey.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://ineka-island.forumactif.com

avatar

I'm Skaicius Syv and you ?


Messages : 595

Bourse : 477

Date d'inscription : 11/11/2009

Age : 27

Localisation : Chez les pommes~



Feuille de personnage
Avertissements:
0/0  (0/0)
Pouvoirs:
Symptôme:

MessageSujet: Re: 0H tient, t'es qui toi ? [PV : Ikuto Kirua & Jun Roeda]   Ven 19 Fév 2010 - 21:48

Ikuto était toujours retourné vers la jeune fille et n'avait pas entendu la sonnerie qui annonçait si bien la fin d'un cours et le début d'un autre. Il était perdu. Oui un peu perdu dans ces pensées. En laissant croire qu'il attendait juste la réponse de la jeune fille. Mais non en fait si elle lui répondait il ne l'entendrait même pas. Il est sourd en ce moment. Oui sourd totalement dans ce monde comme il lui arrive souvent lorsqu'il se met à observer une chose. En fait sa fait une chaîne dans sa tête.

Bon je vous explique rapidement. Tout commence par de l'ennui. Oui l'ennui vous savez le genre de chose que personne n'aime. Il se dit donc qu'il faut qu'il fasse passer son temps. Et quoi de mieux pour faire passer son temps seul que d'observer ce qui nous entoure ? De plus c'est un truc qu'Ikuto adore faire alors sa en rajoute un peu plus à cette idée par rapport aux autres... Bref c'est la ou il tourne et retourne sa tête autour de lui. Jusqu'à ce qu'il aperçoive une petite chose qui l'intrigue. Il l'observe et cherche à savoir ce que c'est. Une fois que c'est fait il s'imagine. Oui il s'imagine bêtement tout pleins de choses. Je pense que vous aviez du remarquer que le jeune homme avait une imagination débordante. Qui se traduit souvent pas des théories plus loufoques les unes que les autres aux quels il accordent tout de même un pourcentage vraiment petit. Mais bon accorder déjà un pourcentage pour ce type d'idioties c'est déjà relever de quelque peu d'idiotie rien que soi-même.

Mais bon ce n'est pas ce à quoi le jeune pensais en ce moment. Non il n'avait rien remarqué de bien intéressant. Peut-être la jeune fille Jun ? Non il avait compris qu'elle était timide et il ne voulait surtout pas la mettre encore plus mal à l'aise qu'elle ne l'était déjà. Donc bon oui oui j'arrête de tourner autour du pot... Il pensais à Emi. Étrange n'est-ce pas ? Non en fait il était toujours un petit peu surpris que la jeune fille le connaissent si bien. Il se doutait qu'elle avait un esprit observateur, rien que par le fait qu'à force elle finissait par lui tendre son blanc quand il en cherchait un sans même qui le lui demande. Ou encore qu'elle penche un tout petit peu son cahier ou sa feuille pour qu'il note ce qu'il n'avait pas suivi. Tant de gestes si simples mais si affectifs que le jeune homme n'avait jamais remarqué. Oui il ne s'était jamais réellement posé la question sur ces gestes ni c'était attardé sur ces gestes. Il trouvait cela normal par le fait qu'elle soit sa voisine. Mais bon apparemment c'était plus que quelque chose de normal. C'était devenue sans doute pour elle quelques chose « d'Ikuto ». Oui d'Ikuto c'est-à-dire des gestes réservés qu'à lui. De toute façon y en a pas vingts de personnes dans la classe au cheveux rouges qui mangent des pommes et qui ne semblent pas trop apprécier les cours...

En parlant d'elle d'ailleurs comment la considérait-il lui ? Oh tout simplement comme sa simple voisine sympathique avec qui il a vraiment échangé rarement des mots. Il savait aussi très bien qu'elle ne semblait pas non plus apprécier les cours. Autant que lui quoi. En fait au premiers abords elle semblait froide et distante. Ikuto avait un peu pris peur en la voyant pour la première fois. Et donc au départ il avait limité ces conneries... Mais bon il n'allait pas tenir un an comme un bon élève alors qu'il ne l'était pas du tout. Et du coup il avait finalement appris qu'elle n'était pas si mauvaise. Il ne fallait juste surtout pas la faire « chier »... Le professeur de mathématiques l'avait compris à ces dépends. Et Ikuto aussi...

Bref la voix d'Emii le ramena sur terre, elle venait de lui demander l'heure. En effet bonne question quelle heure était-il ? Il leva la manche de sa veste noire et regarda sa montre de couleur argent toujours à son poignet. Vous savez c'est les montres avec des aiguilles et des chiffres... Les trucs qu'on arrive jamais à lire du premier coup d'œil et qui nous font froncer les sourcils d'ailleurs il fronça les sourcils.... 8h55... L'heure de la premiére sonnerie. Il voulu ouvrir la bouche pour répondre à Emii mais au même moment celle-ci le coupa de nouveau. Il avait l'habitude avec les gens. Mais elle le coupa pour une bonne cause.

En effet elle venait de proposer qu'ils n'aillent pas au cours de technologie d'après. Matière qu'Ikuto n'appréciait pas non plus et qu'Emii devait savoir qu'il ne l'aimait pas. Bref il était tout à fait d'accord avec l'idée il s'empressa donc de répondre :


« Il est 8h55 Emi ! Et oui je suis tout à fait pour l'idée d'Emi elle est géniale. Puis c'est vrai que le cours de techno' c'est pas non plus très important... T'en pense quoi Jun ? »

Il ajouta un sourire à sa phrase. Esperant que la jeune fille accepte.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

I'm Invité and you ?

Invité


MessageSujet: Re: 0H tient, t'es qui toi ? [PV : Ikuto Kirua & Jun Roeda]   Sam 20 Fév 2010 - 13:41

Petit à petit, Jun commençait à prendre ses repères. Elle se sentait plus à l’aise dans la conversation, bien que ses joues restaient aussi rouge que des pivoines. Ah ! maudite et stupide timidité ! un jour, je te…Non je ne te ferai rien.. En revanche, Jun avait bien envie de faire quelque chose pour cesser d’être aussi timide que ça… Autant qu’elle s’en rappelle, elle avait eu de problèmes, plus rares qu’avec des camarades de classe, de timidité poignante avec sa propre mère qui pourtant était plus présent que son père.
Ouais bon, la fin de l’heure de maths avait sonné, et Jun hésitait entre prendre son emploi tu temps pour regarder le cours suivant, et essayer de prendre des repères vis-à-vis de Emi et d’Ikuto, histoire de faire connaissance, et bien évidemment, gagner face à son indéfectible timidité ! Alors, voyons, cours suivant : technologie. Tiens, y’a encore ça ? Dans une classe équivalent à la seconde ou à la première ? Y’a encore d’la techno ?! « Bezarre, bezarre » si vous voulez, ou non, un avis. Juste, et encore une question idiote (dont Jun doit se ficher un peu) : il est bien ce cours ?
Sachant que Jun, même si le cours est ennuyeux au possible, sera présente, de peur de donner une mauvaise impression, et écoutera malgré elle ledit cours, aussi barbant soit-il ! Ô merveilleuse répétition tiens… Enfin bon, fouillant dans son sac, Jun dénicha, rangé dans une pochette passablement bazardeuse, ledit emploi du temps. Jetant un coup d’œil furtif à sa montre, qui indiquait la bonne heure de neuf heure moins le quart-moins dix. Cours suivant, cours suivant…ah oui, technologie, on aurait juré de s’être trompé pourtant.. Jun s’interrogea : il y a encore des cours de technologie ? Question déjà posée plus haut, elle s’en demanda une autre : Il y a des labos de techno où faire des travaux-pratique ? Comme la soudure, ou…Eh, nan, pas la soudure. Jun n’avait, un jamais aimé souder, deux possédait une aversion pour les fers à souder qui lui était propre : elle ne les aimait pas point à la ligne ! Mais pour revenir à la salle de classe -sûrement aussi vieille que le proviseur, qu’en savons-nous ?- Jun se contentait de regarder Emi et Ikuto avec un certain intérêt, quand Emi demanda l’heure. Malgré elle, Jun essaya de répondre mais la réponse resta coincée dans sa gorge. Rien à faire, rien que le fait d’essayer de parler lui serrait la gorge et lui donnait envie de pleurer. Oui, elle était vraiment d’une timidité maladive. Heureusement, et nous allons dire, oui, heureusement, Ikuto répondit à sa place. Ah oui, j’oubliais, Emi avait proposé de zapper le cour de technologie, d’après elle horriblement, atrocement barbant, presque de la torture d’après l’intonation de sa voix, et d’aller visiter la pension pour la faire découvrir à Jun. Ah merde ! justement, Jun avait tout sauf envie de faire une petite escapade. Elle n’était pas certes claustrophobe, mais elle aimait bien rester à un endroit donné, prendre d’autres repères, et se sentir en sécurité. Quoique, étant d’une nature à accepter à peu près tout, et plutôt du genre à se laisser faire, on peut savoir à l’avance que Jun allait accepter. Ikuto se dépêcha de répondre juste après qu’Emi l’ai de nouveau coupé :
-Il est 8h55 Emi ! Et oui je suis tout à fait pour l’idée d’Emi elle est géniale. Puis c’est vrai que le cours de techno’ c’est pas non plus très important… T’en penses quoi Jun ?

……Réaction ? ROUGE ! Pour la première fois depuis des lustres, au moins, qu’on l’appelait par son prénom, et, elle n’avait pas souvenir que quelqu’un l’ai appelée Jun au début de cette conversation, fort intéressante de calme. Niark, niark et…Ah zut, pas niark. Jun méditait la question avec une tête quelque peu comique. Elle avait les yeux rivés sur Ikuto et Emi, grands ouvert, elle clignait de temps à autre des yeux, retournant la question dans tous les sens, la décortiquant, cherchant une…issue ! Ah ouais, mais qui nous dit qu’il y en a une, d’issue ? Personne ! Enfin, si, une personne peut-être, Emi… Mais, parce qu’il y en a toujours un, QUI nous dit qu’elle veuille bien concéder qu’il y a une issue ? Hein ? Enfin, je dis ça, je ne dis rien. Quoique, si on re reviens à cette salle de cours délabrée, Jun avait fini par se lever, ranger ses affaires, avait mit la bretelle de son sac sur son épaule et avait sourit à Ikuto et Emi, avant de leur dire sans se soucier des autres :
-Bonne idée ! je n’ai pas pu visiter la pension en plus. Vous venez ? On ne pourra pas y aller si le prof arrive.

Eeeh…Ouais, c’est sûr que si le prof de techno arrive, ils partiront pas. Enfin, sur ces mots, et nous pouvons bien évidemment multiplier les épithètes, mais avec un grand sourire, son casque sur les oreilles et la musique en marche, elle passa la porte de la classe et alla attendre ses deux nouveaux « amis » dans le couloir, guettant l’arrivée du prof.. Neuf heures et quart, disait sa montre. Si ça se trouvait, le prof était même pas là, et pour une heure de permanence, autant aller visiter la pension que de rester au fond d’une salle de classe à s’ennuyer. Héhé, elle commençait à devenir moins sage, la Jun. Allait-elle leur dire son surnom pour autant ? Oh, pardon, question hors sujet. Elle leur adressa un grand sourire et éteignit son baladeur quand ils la rejoignirent dans le couloir. S’ils en avaient le temps, ils feraient le tour entier de la pension, ça oui.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

I'm Lily Takashi and you ?


Messages : 817

Bourse : 931

Date d'inscription : 06/09/2009

Age : 24

Localisation : Quelque part.



Feuille de personnage
Avertissements:
0/0  (0/0)
Pouvoirs:
Symptôme:

MessageSujet: Re: 0H tient, t'es qui toi ? [PV : Ikuto Kirua & Jun Roeda]   Dim 21 Fév 2010 - 10:12


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - ~

Lily Takashi
Can't seem to keep my eyes shut. Can't stop to think about what what what. You said, you said to me when. I lost, I lost you again. Can't take the picture away. Gotta get me outta this day.
    DarkSlateGrey.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://ineka-island.forumactif.com

avatar

I'm Invité and you ?

Invité


MessageSujet: Re: 0H tient, t'es qui toi ? [PV : Ikuto Kirua & Jun Roeda]   Dim 21 Fév 2010 - 10:15

Points gagnées par les joueurs (DI)


    Emi :: 25 points
    Ikuto :: 20 points
    Jun :: 10 points
Revenir en haut Aller en bas


I'm Contenu sponsorisé and you ?




MessageSujet: Re: 0H tient, t'es qui toi ? [PV : Ikuto Kirua & Jun Roeda]   

Revenir en haut Aller en bas
 

0H tient, t'es qui toi ? [PV : Ikuto Kirua & Jun Roeda]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♣. Pension IneKa  :: Souvenirs d'IneKa-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit